Ski de fond : les Français enthousiasmés par l’arrivée des épreuves mixtes en coupe du monde

Rédigé le 12/10/2021
Florian Burgaud

Interrogés par Nordic Magazine, Hugo Lapalus, Lucas Chanavat et Delphine Claudel sont ravis que l'apparition des épreuves mixtes en coupe du monde de ski de fond l'hiver prochain.

Ski de fond : pour Hugo Lapalus, les épreuves mixtes de Falun vont être une « belle bagarre »

L’hiver prochain, la coupe du monde de ski de fond va évoluer avec l’apparition, en mars 2022 sur les pistes de Falun (Suède), des épreuves mixtes. Intégré au programme international du biathlon depuis de longues années, le format n’a encore jamais été testé au plus haut niveau en ski de fond.

« On met la fille en avant en la faisant commencer et finir, j’aime beaucoup l’idée et ça me donne envie d’y participer », se réjouit Delphine Claudel au micro de Nordic Magazine. C’est, qu’effectivement, le relais mixte placera une fille lors du premier et du dernier relai tandis que les hommes disputeront les deuxième et troisième relais. « C’est une vraie chance de courir avec les garçons, souffle encore la Bressaude. Ça fait des souvenirs en plus et une motivation supplémentaire d’aller s’entraîner. »

Delphine Claudel, rollerski, ski-roues, Martin Fourcade Nordic Festival, Annecy, Nordic Mag, nordicmag
Delphine Claudel (FRA) – Thibaut/NordicFocus

« On peut vraiment faire de belles choses », annonce d’ores et déjà Hugo Lapalus jugeant ce format « ludique » et promettant une « belle bagarre ».

Le team sprint mixte, lui, se disputera à élimination avec deux équipes sorties de la compétition tous les deux tours (il y en aura douze au total). « Je suis pour explorer ce genre de format permettant de dynamiser notre sport en le rendant plus lisible », explique le Bornandin Lucas Chanavat, qui pourrait bien être de cette première historique dans quelques mois sur la neige du comté de Dalécarlie.


Les cinq dernières infos