Abandon de Maren Lundby : la FIS aurait préféré être prévenue

Rédigé le 13/10/2021
Florian Burgaud

Alors que la Norvégienne Maren Lundby a annoncé en fin de saison dernière tirer une croix sur la prochaine saison à cause de soucis de poids, Sandro Pertile, boss du saut à ski à ski, regrette de ne pas avoir été mis dans la confidence.

Saut à ski : Sandro Pertile voulait être prévenu en amont de l’abandon de Maren Lundby

Depuis plusieurs jours, le renoncement de la sauteuse à ski norvégienne Maren Lundby, championne olympique en titre, pour la prochaine saison, et donc pour les JO de Pékin 2022, fait couler beaucoup d’encre en Scandinavie. Ces dernières heures, c’est Sandro Pertile, le boss du saut à ski à la Fédération internationale de ski (FIS), qui est venu ajouter de l’eau au moulin.

Sandro Pertile, saut à ski, Garmisch, Nordic Mag, nordicmag
Sandro Pertile (ITA) – EXPA/JFK/NordicFocus

L’Italien en poste depuis un an en remplacement du charismatique Walter Hofer explique à la NRK que cette décision a été une « grande surprise ». « Comme Maren est l’une des athlètes les plus fortes du plateau féminin, nous pensions être prévenus plus tôt », complète-t-il.

Si cette annonce a été une surprise pour Sandro Pertile, il indique tout de même, et logiquement, être au soutien de Maren Lundby dans cette difficile épreuve. « Elle va beaucoup nous manquer la saison prochaine, mais nous savons qu’elle est forte et qu’elle reviendra encore meilleure qu’avant », termine-t-il.


Les cinq dernières infos