Ski de fond : Frida Karlsson croit en ses chances pour Pékin 2022

Rédigé le 13/10/2021
Kayla Abouly

Frida Karlsson a dû tirer un peu le frein à main sur la charge physique cet été afin de ne pas dépasser ses limites. Pour elle, cette méforme physique n'aura pas d'incidence pour cet hiver.

Frida Karlsson est pleine d’ambition pour cette saison olympique

Absente des dernières compétitions de ski-roues, s’étant déroulées en Norvège ainsi qu’à Trollhättan (Suède), Frida Karlsson avait préféré déclarer forfait afin de se reposer. Elle avait finalement rejoint ses coéquipières en stage à Font-Romeu (Pyrénées-Orientales).

Lors de la réunion des médias de l’équipe nationale de ski de fond à Stockholm, Frida Karlsson a confirmé à Längd.se son enthousiasme et ses ambitions pour cette saison. Cette mésaventure lui permettant même « d’aborder les entraînements difficiles avec une motivation supplémentaire et d’appuyer un peu sur l’accélérateur ».

Suscitant un vif intérêt sur son état de forme, la fondeuse ne manque pas de préciser qu’elle a pris la bonne décision et qu’elle sera prête pour cet hiver.

Plus vous apprenez à connaître votre corps et plus vous l’écoutez et êtes réactif pour ne pas en dépasser les limites.

Frida Karlsson, équipe de ski de fond de Suède, à Langd.se

Bien entourée, Frida Karlsson peut en effet compter sur une solide structure afin de veiller sur la qualité de son sommeil, sa fréquence cardiaque et le contrôle de ses lactates qui sont autant de signaux lui permettant d’équilibrer la place importante de la récupération dans son entraînement.

Frida Karlsson (SWE) – Photo: Fredrik Karlsson / BILDBYRÅN

Dans à peine plus d’un mois, Frida Karlsson se confrontera de nouveau au circuit mondial et retrouvera sa principale adversaire, Therese Johaug. Duel au sommet pour les deux fondeuses qui vont tenter de faire briller leur nation aux Jeux olympiques de Pékin 2022.


A lire aussi


Les cinq dernières infos