Biathlon | IBU Cup : les Bleus reçus 3 sur 4

Biathlon | IBU Cup : les Bleus reçus 3 sur 4

Rédigé le 13/02/2020
Thomas Bray

BIATHLON – Emilien Claude remporte la qualification du super sprint IBU Cup de Martell. En Italie, 3 des 4 Bleus engagés se qualifient pour la phase finale. 

Emilien Claude s’impose…devant Simon Schempp et Antonin Guigonnat !

Dans de superbes conditions, le Vosgien remporte la qualification du super-sprint devant Simon Schempp ! Non retenu pour les mondiaux d’Antholz, le double vice-champion olympique allemand termine à 5 secondes du Vosgien. Malgré deux pioches, Antonin Guigonnat prend le 3e chrono. Le Chablaisien signe notamment le meilleur temps de ski.

Sébastien Mahon, seul recalé côté tricolore

Grâce au 9e temps de ski, Martin Perrillat-Bottonet accroche le top 30 synonyme de qualification en finale. Malgré un tour de pénalité, le Haut-Savoyard termine 22e.

Seul Sébastien Mahon ne passe pas le cut des qualifications. Avec un tour de pénalité, le Jurassien termine 40e à une quinzaine de secondes de la qualification.

Parmi les non-qualifiés, on retrouve Erik Lesser, le jeune Suisse Niklas Hartweg, le Russe Alexey Slepov . Avec deux tours de pénalité, le leader du général Endre Stroemsheim n’est pas passé loin de l’élimination…

Les résultats de la qualification

Phase finale à suivre à partir de 15h30

Télécharger (PDF, 1.25Mo)

Le super-sprint c’est quoi ?

C’est une nouveauté mise en place officiellement il y a deux saisons lors des finales du circuit IBU Cup. Le format comprend deux phases : une phase de qualification sur une boucle de 800 mètres avec deux passages au tir (tir couché et tir debout, avec 1 seule balle de pioche).

Après cette qualification disputée sur 2,4 kilomètres, les 30 plus rapides sont qualifiés pour la finale. La finale se déroule en départ en ligne (les 30 athlètes s’élancent en même temps) avec 5 tours de 800 mètres et 4 passages au tir (couché,couché,debout,debout). Comme en qualification, 1 balle de pioche est utilisable sur chaque tir.